Nouvelle

Le programme du cours prochain est le suivant:

Cours de base

Le dimanche 27 octobre 2019

La classe du matin
De 9h00 à 13h00

Frais de scolarité mensuels : 80,00€ (4 hours)
Lieu: Nationale (M 6°), 13ème Paris
Frais d'inscription (seulement le paiement de 1 fois) : 30,00€

Le frais d'inscription a deux significations que ci-dessous:
1. Pour registre de notre école.

2. Ce frais inclut les coûts des documents (du modèle de sumi-e) et des articles de certificat. (Tous les trois cours. De base, intermédiaires et cours supérieur.)

Contactez nous par [Contact], si vous souhaitez vous inscrire.
S'il vous plaît n’hésitez pas à nous poser vos questions depuis [Contact] du site. Cliquez ici.

Autres détails, veuillez visiter la page de "cours". cliquez ici [Cours]

Exposition 2019 / Académie japonaise de Sumi-e

Période: Du mardi 12 au dimanche 24 novembre 2019

De 12h à 19h du Mardi au Dimanche (Fermé le lundi)

Vernissage et la peinture de sumi-e en direct
Le vendredi 15 novembre de 17h à 19h

Lieu: Salon de Thé TOMO 朋

11 rue Chabanais, 75002 Paris

  Quatre-Septembre
  Pyramides
  Opéra

Nous organisons notre exposition en novembre 2019 à Paris. Des œuvres d'artistes (les étudiants de notre école) et des œuvres de Rei (maître de sumi-e) seront exposées. La période sera de deux semaines et une partie des œuvres sera changée chaque semaine. Merci pour votre visite et profitez de nos oeuvres de Sumi-e avec du thé japonais et des gâteaux japonais.

Messages

Le sumi-e/墨絵 (suibokuga/水墨画) est profondément ancré dans l'art traditionnel du Japon. Dans les musées, magazines ou même sur les affiches, vous en avez certainement aperçu la beauté, même en Europe.

La création par vous-même de ces œuvres qui reflètent la culture particulière de l’Extrême-Orient, enrichira votre quotidien. L'objectif de mon école est de vous faire connaître la beauté du sumi-e et sa profondeur ainsi que de vous apprendre sa technique traditionnelle.

Dessiner est, certes, une création libre, mais dans la technique du sumi-e, il existe de différents styles et méthodes d’expression traditionnelles de nos nombreux prédécesseurs à connaître. Je vous apprendrai ces moyens d’expression et ces styles de façon aisée pour vous. Mais, je ne m’arrêterai pas là. Je vous montrerai tout ce que j’ai appris jusqu’à présent, à travers mes créations, recherches et expériences.

Le principe sera donc : De l’acquisition de la technique de base aux applications, et de la connaissance de la tradition aux créations. Qui connaît le plaisir de réaliser le sumi-e, saura apprécier, dans le calme, sa propre création, Cette joie dans la quiétude vous communique également l’esprit du zen.

Mais, ne nous compliquons pas. Si vous y êtes intéressé, il ne vous reste qu’à bouger... Je vous invite donc à commencer le cours du sumi-e avec moi.

Maître de sumi-e
Rei

Qu’est-ce que le Sumi-e ?

Le sumi-e est une expression picturale où les « peu foncé, foncé », « clair, obscur » et «humide, sec » sont exprimés par l’encre de chine. L’art est généralement appelé en Japon et Chine « Sui-boku-ga / 水墨画».

L’art de « Sumi-é / 墨絵» qui utilise l’encre de Chine a été développé en même temps que la calligraphie, un autre art qui fait également appel à cette encre. A l’origine, comme le dicton « Encre s’épanouit en cinq tonalités » indique, cet art n’exploitait que l’encre de Chine plus ou moins diluée pour exprimer les couleurs. Ce principe provient de l’enseignement bouddhique qui considère la couleur comme l’objet de concupiscence. L’expression puriste d’un sumi-e monochrome est magnifique, mais ceux qui combinent les couleurs sont aussi ravissants.

Le sumi-e prend sa source en Chine, et il existait déjà à la période de la dynastie Tang en son point culminant (vers le 8ème siècle). L’art a été introduit au Japon à l’époque Kamakura/鎌倉 (vers le 13ème siècle) avec la pensée du zen, et pendant l’époque Muromachi/室町 (vers les 14 - 16ème siècles), le sumi-e à la japonaise, issu d’un climat plus doux et humide a été développé progressivement. Au début de l’ère Edo, les maîtres Tohaku Hasegawa/長谷川等伯 et Sotatsu Tawaraya/俵屋宗達 entre autres, ont encore poussé le lavis à l’identité japonaise forte.

C’est ce sumi-e japonais qui est au centre de l’apprentissage du sumi-e à mon atelier. En fonction des étapes d’apprentissage, vous seront également montrés, les différents styles chinois.